• Plomb de Visite de 1785 à Identifier :

     

    1785
    Voir taille réelle

     

    Diamètre : 15 mm.
    Poids : 6,77 g.
    Longueur tige : 10 mm.
    Provenance : Hérault.

    D' un coté la date = 1785.
    De l' autre : VIS. (au dessus une petite lettre un H ou un K ??) DE VILLE

    Ce type de plomb est connu, pour Amiens et Lyon.
    Il correspond à un texte officiel pour tout le royaume.
    Mais ici, il n' est ni pour Amiens ni pour Lyon, son identification / attribution restant donc à faire...


    votre commentaire
  • Plomb de Sel pour Espallion (Vallée du Lot) XVIIIè :

     

    Espallion
    Voir taille réelle

    Dimensions : 21 x 18 mm.
    Poids : 8,23 g.
    Provenance : Hérault.

    Seau à double face = d'un côté, dans un cercle perlé, (SEL) / POVR / ESPAL / LION
    Au dos :
    Trois fleurs de lis (armes de France) entourées des colliers royaux, le tout dans un cercle perlé.

    Espalion dans la vallée du Lot, carrefour entre Auvergne et Rouergue étape de la "Route du Sel".

    Il s'agit d'un plomb à tunnel, donc destiné à sceller un sac afin d'éviter toute fraude entre le point de départ et la ville d'Espalion (sur le Lot, dans l'Aveyron). Le revers à l'écu entouré des deux colliers royaux montre qu'il s'agit d'un sceau officiel, très probablement de la ferme du sel.
    Le fait qu'un coin existe pour ce plomb, précisant le nom de la destination, implique qu'il servait assez souvent et donc que des sacs de sel arrivaient régulièrement dans cette ville.
    Espalion est un centre de tannage, industrie qui utilise le sel dans le processus de préparation des peaux. Ceci peut justifier le transport régulier du sel vers la ville.
    Bien qu'assez proche des lieux de production de sel de la méditerranée (les salins du Languedoc : Peyriac et Sigean), la ville devait être approvisionnée en sel de provenance minière, seul utilisé pour le tannage.
    Les textes officiels nous apprennent que les sacs de sel pesaient environ 100 kg, et que chacun était accompagné d'un connaissement précisant le lieu de destination.
    La déduction amène à penser qu'il s'agit d'un plomb de voiturage de sel minier du XVIIIe siècle.


    votre commentaire
  • Plomb d' Étoffes Bureau de Lille 1783 :

     

    1783
    Voir taille réelle

     

    Diamètre : 25 à 26 mm.
    Poids : 9,39 g.
    Provenance : Hérault.

    Avers : 1783 BVREAV DE LILLE ;
    Revers :
    (ET)OFFES NATIONALES ;

    Variante moins fréquente avec la date.


    votre commentaire
  • Plomb Toiles Peintes Nationales, Bureau de Rouen XVIIIè :

     

    Rouen
    Voir taille réelle

     

    Diamètre : 24 mm.
    Poids : 10 ,54 g.
    Provenance : Hérault.

    Avers : TOILES PEINTES NATIONALES ; Écu de France au trois Lys ;
    Revers : BUREAU DE ROUEN ; 2 Fleurs de Lys, en dessous un Caducée.

    Source Mlesplombs forum du Fouilleur : "Les Toiles Peintes Nationales étaient visitées et marquées à la suite d'un arrêt de janvier 1786.
    Ce type de plomb fut établi en 1785/86 pour autoriser les toiles peintes nationales dont la fabrication, fut longtemps interdite, alors même que leur importation était prohibée.
    Ce plomb était posé par le bureau de visite de Rouen, sur une toile peinte de fabrication locale, attestant de la qualité de l'impression et de la teinture. Il y avait en France environ 25 bureaux de visite de ces étoffes.
    Le type des plombs est unique pour l'ensemble du royaume et les coins de frappe étaient gravés à la Monnaie de Paris par Gateaux (qui fut ensuite graveur pour certains assignats). Ces plombs n'ont été utilisés que pendant une courte période (1786-1792) et ne sont donc pas très communs.
    On découvre périodiquement de nouvelles villes.
    Voilà les 21 retrouvées, à ma connaissance, à ce jour :
    Aix, Arc, Beauvais, Cernay, Lille, Mulhouse, Rouen, Valence, Nîmes, Munster, Orange, Grenoble, Troyes, Thann, Melun, Vassy, Lyon, Angers, Guise, Tarare et Nantes.
    Il en manquerait encore quatre..."


    votre commentaire
  •  

    Plomb de Toiles Peintes

    Nationales, du Bureau de

    Beauvais XVIIIè :

     

    Beauvais1
    Voir taille réelle

     

    Diamètre : 20 mm.
    Poids : 9,80 g.
    Provenance : Hérault.

    Avers : TOILES PEINTES NATIONALES ; Armes de France, Écu à trois Lys ;
    Revers : BUREAU DE (B)EAUVAIS

    Il y avait en France environ 25 bureaux de visite de ces étoffes, le type des plombs est unique pour l'ensemble du royaume et les coins de frappe étaient gravés à la Monnaie de Paris par Gateaux (qui fut ensuite graveur pour certains assignats). Ces plombs n'ont été utilisés que pendant une courte période (1786-1792) et ne sont donc pas très communs.

    Aix, Beauvais et Mulhouse sont les plus courants de ces plombs.

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique